21 Juillet 2015

Les principales étapes du projet

Les Principales Étapes du Projet

Timeline

LISA Pathfinder préparera les futurs missions en testant en vol le concept même de la détection des ondes gravitationnelles : il mettra deux masses d'épreuve en quasi-parfaite chute libre gravitationnelle et contrôlera et mesurera leurs mouvements avec une précision sans précédent. LISA Pathfinder utilisera les dernières technologies pour minimiser les autres forces qui s'exercent sur les masses d'épreuve, ainsi que pour faire des mesures. Les capteurs inertiels, le système de métrologie laser, le système de contrôle de compensation de traînée et un système ultra-précis de micro-propulsion en font une mission hautement inhabituelle. LISA Pathfinder est une mission de l'ESA qui emporte aussi une charge utile de la NASA.

Le but de la mission LISA Pathfinder est de démontrer, dans l'espace, que les corps en chute libre suivent des lignes géodésiques dans l'espace et le temps, mieux de plus de deux ordres de magnitudes que dans toute mission passée, présente, ou prévue. Spécifiquement, elle doit :

  • Démontrer la compensation de traînées et le contrôle d'attitude d'un satellite avec deux masses d'épreuve libres
  • Tester la faisabilité de l'interférométrie avec une résolution du pico-mètre à basse fréquence - approchant 10-12 m Hz-1/2 dans la bande de fréquence de 1-30 mHz
  • Test de l'endurance des différents instruments et matériels dans l'espace.

Le lancement de LISA Pathfinder est prévu pour 2015. Le transfert vers son orbite opérationnelle et les phases initiales de mise en place et d'étalonnage prendront environ 3 mois. Ensuite la démonstration en vol des technologies expérimentales aura lieu. Les opérations scientifiques sont divisées en deux blocs : 90 jours pour le LTP et 90 jours pour le DRS. Les premiers résultats seront mis à disposition de la communauté scientifique environ trois mois après que LISA Pathfinder aura atteint son orbite opérationnelle.

La France contribue à la mission en fournissant l'AOMU (Acousto Optical Modulator Unit) de l'interféromètre et par l'analyse des données scientifiques au cours des opérations en orbite du satellite.